L’Ukraine a tiré le gros lot pour débuter sa Coupe du Monde de Futsal de la FIFA, Colombie 2016 avec une rencontre face au quintuple champion du monde brésilien ce dimanche 11 septembre.

La Seleçao va toujours bien, merci pour elle. Les Européens ont bien tenté de fermer le jeu mais les Brésiliens, porté par leur légende vivante Falcao, auteur du deuxième but, ont trouvé deux fois des angles dans la foret de jambes ukrainiennes dans le premier acte. Cela suffit quand on concède très peu d’occasions à un adversaire, pas non plus porté vers l’attaque.

La première mi-temps a été tactique, la deuxième plus physique et à ce petit jeu les Ukrainiens savent y faire. Mykola Grytsina sait aussi se montrer opportuniste pour dévier de volée le cuir dans les filets brésiliens. Les Sud-Américains se retrouvent pour la première fois sous pression et ils peuvent déjà compter sur la chance du champion quand Oleksandr Sorokin marque contre son camp. Ses coéquipiers ne s’en remettront pas. Sans briller, le Brésil a imposé sa maîtrise dans tous les secteurs de jeu.

Les jaune et bleu pourront enfiler leur costume de favoris face au Mozambique mercredi 20 septembre, les Auriverdes le garder face à l’Australie pour confirmer leurs ambitions dans le Groupe D.